Promo indé / label / éditions / conseil / formation

VIOLETT PI « Manifeste Contre La Peur »

ViolettPi_ManifesteContreLaPeur(10/03/2017 – L-A Be / Absilone)

Retour du québécois toujours fasciné par l’envie de repousser sans cesse les règles, les limites. A l’instar de sa compagne Klô Pelgag, il illustre cette facilité particulière qu’ont nos cousins d’Outre-Atlantique a proposer un répertoire francophone qui fait largement exploser les carcans de la « chanson ». Déroutant, passionnant, riche, provocateur, sensible, agaçant, mélodique, surprenant, entêtant, foutraque, tendre, exigeant, barré, torturé, généreux : il faudra passer un peu de temps en apesanteur avec VioleTT Pi pour trouver les adjectifs capables de cerner ce nouvel album !

site web facebook twitter youtubebandcamp

 

ACHILLE « Iris »

ACHILLE_Iris_visuel(03/03/2017 – Le Furieux / L’Autre Distribution)
Un nom emprunté à l’univers de Debussy dont elle partage les luxuriances harmoniques, un parcours qui croise celui de Camélia Jordana (aux claviers ou à la plume), un recueil de poèmes qui vient d’avoir les honneurs d’une lecture à la Comédie Française, un duo mélancolique avec Nosfell, des rêveries atemporelles, des histoires d’amour, des hommages aux mélodies raffinées (Paris, Nina) : sans aucun tape-à-l’œil, cet Iris là fait montre d’une classe et d’un charme précieux.

 facebook  soundcloud

ROPOPOROSE « Kernel, Foreign Moons »

ropoporose_kfm_visuel(17/02/2017 – Yotanka / PIAS)

Qu’importe leur âge (Pauline a « déjà » 20 ans), les frangin-frangine vont affirmer avec ce 2e album enregistré par Thomas Poli (Laetitia Shériff, Dominique A…) une capacité rare à avoir un son, une écriture qui n’appartiennent qu’à eux. On devine une belle culture et un appétit de tous les instants qui leur permet de mélanger kraut, indie-pop, noise, math-rock et lo-fi pour en sortir des titres jamais faciles et pourtant toujours évidents. Tout paraît simple, naturel, alors que c’est souvent inventif, ambitieux, maîtrisé ! Qu’ils appartiennent au « noyau » de ce disque (None, Horses, Spouknit), ou fassent partie des « satellites » un peu plus éloignés de par leur style ou leur méthode d’écriture (Skeletons, Barking In The Park, Holy Birds), les titres de cet album sont autant d’atouts pour répondre avec brio à l’éventuelle pression du 2e album. On attendait une simple confirmation, on va assister à une mise sur orbite.

site web facebook twitter youtubevimeo

 

BUMPKIN ISLAND « All Was Bright »

pochette-all-was-bright-tite(03/02/2017 – Patchrock / L’Autre Distribution)

Le collectif costarmoricain est devenu sextet rennais, prenant son temps avec 2 EP en 2 ans pour expérimenter une formule où chacun trouve désormais pleinement sa place avant d’arriver à ce 2e album. Le travail de réalisation mené par Thomas Poli (Laetitia Shériff, Dominique A, Montgomery) n’y est pas pour rien. Emmené par la voix agile et les textes riches d’Ellie James, le groupe déploie enfin sur ce disque un son libéré de ses premières influences post-rock, osant cuivres organiques, textures électroniques hypnotisantes, large palette d’arrangements et de rythmiques au service d’une pop roborative qu’on aura plaisir à explorer.

site web facebook twitter soundcloudyoutubevimeobandcamp

ROBIN FOSTER « Empyrean »

RobinFoster_Empyrean_visuel(03/02/2017 – Upton Park / L’Autre Distribution)

Installé dans le Finistère, le compositeur anglais revient sous son nom après la parenthèse We Are Bodies (avec Dave Pen d’Archive) et entre deux BO de films. Si les instrumentaux riches en ambiances tendues et en mélodies subtiles font l’essentiel de ce nouvel album, on notera la présence de deux titres chantés par des invitées avec « The Hardest Party » (feat. Pamela Hute découvert sur un EP cet automne) et « Everlast » (feat. Ndidi O, chanteuse canadienne d’origine nigériane).

facebook twitter soundcloudyoutubebandcamp

WINTER FAMILY « South From Here »

winterfamily_southfromhere-rvb(03/02/2017 – Ici d’Ailleurs / L’Autre Distribution)

Depuis sa rencontre en 2004, le couple franco-israëlien Xavier Klaine & Ruth Rosenthal trace sa route singulière entre théâtre documentaire à forte teneur politique, et musique singulière mais sidérante. Né entre le Brooklyn populaire du quartier de Flatbush emprunt de culture caribéenne, Kobé au Japon, la Chauds-de-Fonds en Suisse, quelques passages par Paris ou une brève réinstallation à Tel Aviv, nourri aussi d’accidents (matériel d’origine noyé par l’ouragan Sandy) et de rencontres, ce 3e album dégage une énergie et une richesse incomparables, toujours porté par les vieux orgues de Xavier, et le chant psalmodié de Ruth, mais étendant désormais son registre pour inventer une musique à nulle autre pareille. Et au-delà du pessimisme lucide de ceux qui ont vu tant de choses, plein de force et de vie.

site web facebook  soundcloudyoutubebandcamp

LES MARQUISES « A Night Full of Collapses »

LesMarquises_ANightFullOfCollapses(03/02/2017 – Ici d’Ailleurs / L’Autre Distribution)

Le lyonnais Jean-Sébastien Nouveau poursuit ses explorations d’atmosphères cinématographiques proches d’Angelo Badalamenti et David Lynch, d’ambiances nocturnes un peu inquiétantes à la Psychic TV, mais avec toujours cette capacité à promener l’auditeur entre des univers paisibles et oniriques, des moments hypnotiques, ou des mélodies discrètes empruntes de mélancolie. Le tout en bonne compagnie, entre autres Olivier Mellano, Christian Quermalet, ou Matt Elliott qui prête sa voix sauf sur l’introductif « Vallées Closes » où Jean-Sébastien assume de fort belle manière le chant en français.

site web facebook twitter soundcloud

BIGOTT « My Friends Are Dead »

bigott_mfad_visuel(27/01/2017 – Born Music / Rue Stendhal)

Incontournable de la scène indé (et plus !) en Espagne, le fantasque et incontrôlable Bigott revient avec un album aux formats très pop, faisant montre d’un savoir-faire mélodique vraiment très plaisant. Ceux qui aiment  The Feelies, Yo La Tengo ou les premiers REM vont se faire un nouvel ami.

facebook twitter youtube

 

MARGARET CATCHER « Singularity »

margaret-catcher-singularity-artwork-by-misterbi-20x20cmjn(20/01/2017 – MC-2 / Modulor)
Le duo de « rock augmenté » découvert avec une paire d’EPs et de clips un brin décalé sort son premier album où les genres se télescopent (rock, electro, pop, jazz, math-rock mais disco) : entre érudition discrète et débilité assumée, un disque malin et réjouissant. Bon esprit quoi !

site web facebook twitter soundcloudyoutubevimeobandcamp

PETER HARPER (1er album éponyme)

peterharper_visuelalbum(09/01/2017 – Last 3 Rhinos / La Baleine)

Ce petit frère là a mis ses bottes de 7 lieues pour venir nous voir en Europe, et grand bien lui en a pris. Baigné dans une culture folk due à ses parents, celui qu’on connaissait surtout comme sculpteur et amateur de surf se révèle comme un songwriter pour le moins habile : des chansons simples qui ne manquent pas de relief, tiennent debout avec un rien (une guitare tenor) et vous emmènent loin. Des rouleaux et des tubes, quoi.

site web facebook50 twitter soundcloudyoutube